AGM TEC Fabricant depuis 2004 et N°1 français en caméras d'inspection
5 (100%) 4 votes

Les problèmes techniques rencontrés par les égoutiers et leurs solutions: Robot d’inspection visuelle de canalisations

 Chargés de l’entretien et de la surveillance du réseau d’assainissement, les agents de curage savent reconnaître les différentes anomalies à l’origine de l’obstruction des canalisations. Leur intervention donne souvent suite à des déformations des conduites dues à l’usure et à la surcharge d’habitations ou d’industries. Ainsi, les terrains soumis à une grande circulation ou traversés régulièrement par des poids lourds sont souvent affaissés jusqu’à atteindre les canalisations. Les problèmes techniques les plus fréquemment rencontrés font l’objet d’interventions rapides des égoutiers pour éviter un refoulement des eaux usées.

 

Origine des « bouchons »

Le Flash 

Un flash est un affaissement dans une canalisation qui entraîne une accumulation de matière (graisse, papier, etc.). Cette accumulation empêche les eaux usées de circuler et engendre un refoulement des égouts vers la surface.

 

La contrepente 

Une contrepente est un dénivelé situé en contresens de la direction suivie par les eaux usées. Lorsque l’angle de la contrepente est élevé, la vitesse d’écoulement des fluides est ralentie par la pente inversée du conduit. Un amas de matière se crée au niveau de la partie déformée et bouche la canalisation.

 

Le branchement pénétrant 

Les tuyaux d’évacuation privés sont reliés à un collecteur public d’eaux usées, de plus gros diamètre, où sont déversées les eaux ménagères. Lorsque le raccordement de l’un de ces tuyaux est mal effectué ou sujet à l’usure, il peut pénétrer dans le collecteur et empêcher la circulation des eaux usées. Les matières rejetées par les habitations s’entassent et entraînent une obstruction du collecteur.

 

Les racines

Lorsque l’étanchéité du réseau d’évacuation des eaux usées diminue, les conduits extérieurs subissent des petites fissures et cassures. Ces dernières permettent aux racines profondes de la végétation alentour de s’infiltrer pour se nourrir de l’eau qui circule. Les racines créent alors un obstacle qui empêche la circulation optimale des eaux usées.

 

Le décalage 

Le réseau d’égouts est constitué de plusieurs conduits reliés les uns aux autres par des jointures. Un décalage au niveau de ces jointures entraîne un débordement des eaux usées qui ne peuvent plus rejoindre le prochain conduit.

 

Les pluies averses

Lors de pluies intenses, de grandes quantités d’eaux s’infiltrent dans le sol et rejoignent le réseau d’égouts à travers les collecteurs. Le niveau de l’eau monte jusqu’à déborder si les averses sont persistantes.

 

Le sous-dimensionnement 

Le diamètre des collecteurs peut être insuffisant pour supporter le nombre d’habitations reliées. L’utilisation simultanée du réseau de canalisations par les ménages accroit le débit à l’intérieur du collecteur et les eaux parviennent à atteindre la surface.

 

La casse 

L’usure peut occasionner une rupture des tuyaux et nuire à la circulation des eaux usées.

 

Les canalisations mal branchées

A l’instar du décalage, des canalisations mal branchées bloquent le trajet des eaux usées qui débordent vers le sol.

 

Solutions aux problèmes techniques : Robot d’inspection visuelle de canalisations

Les agents d’assainissement maîtrisent un ensemble de solutions pour prévenir et pallier aux différents problèmes d’obstruction des canalisations :

Robot d’inspection visuelle de canalisations – Les mesures de prévention 

Une inspection régulière des canalisations doit être réalisée pour prévenir les refoulements d’égouts. Des Robot d’inspection visuelle de canalisations sont mises à disposition des égoutiers pour parcourir les conduits du réseau d’assainissement inaccessibles.  Lorsqu’un réseau nécessite un entretien, des autocureuses qui se moulent aux dimensions des collecteurs sont utilisées pour pousser les matières vers le bout des tuyaux. La pression exercée par l’eau les aide à traverser les conduits.

 

Robot d'inspection visuelle de canalisations

Robot d’inspection visuelle de canalisations

 

Éliminer les matières accumulées

Tel que nous l’avons vu, lorsque le réseau d’égouts subit des déformations, une accumulation des matières rejetées se crée au niveau des parties concernées. L’intervention des agents de curage consiste à défaire ces amas de matière pour relancer la circulation des eaux usées.

Pour ce faire, ils ont le plus souvent recours à une hydrocureuse. Cette machine est constituée d’un réservoir initialement rempli d’eau et de tuyaux et pompes qui lui sont raccordés. L’hydrocureuse déverse le contenu du réservoir (de trois mètres cubes) dans la canalisation afin de défaire les amas de matière par pression. Elle aspire ensuite le mélange d’eau et de matière à l’aide de sa pompe.

L’avalatrice est une autre machine employée pour déboucher les tuyaux d’évacuation. Ce camion utilise une pompe et un tuyau pour aspirer les matières accumulées vers son réservoir (de trois mètres cubes). Le recours à une hydrocureuse pour fragiliser les amas améliore le résultat obtenu et la vitesse d’exécution. L’avalatrice est particulièrement efficace pour le nettoyage et l’aspiration des regards et des tabourets siphons (qui relient la rue aux collecteurs).

 

Couper les racines pénétrantes 

Les égoutiers coupent les racines infiltrées dans le collecteur au moyen de têtes à chaînes ou de sécateurs, selon la grosseur du conduit et l’emplacement de la fissure.

Raccorder les canalisations non branchées 

Un simple raccordement des différentes parties du conduit suffit à relancer la circulation des eaux usées à l’intérieur de canalisations mal branchées.

Intervenir sur des canalisations endommagées 

L’intervention sur des conduits brisés ou très endommagés sort du champ d’expertise des agents de curage. Son rôle consiste à les entretenir et à identifier la source d’un problème lorsqu’un problème technique est constaté.

Les égoutiers veillent au bon fonctionnement du réseau d’assainissement par une surveillance et un entretien réguliers. Lorsque des anomalies surviennent, ils définissent à quelle situation ils sont confrontés et proposent une solution technique adéquate. Ils ne peuvent toutefois pas intervenir en période de pluie pour des raisons de sécurité ni procéder à des manœuvres complexes.

 AGM TEC

05 61 42 90 63


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *