AGM TEC Fabricant depuis 2004 et N°1 français en caméras d'inspection
5 (100%) 5 votes

Contrôle des réseaux de canalisation avec un robot d’inspection motorisé sur chariot

Parmi les outils indispensables pour remplir avec efficacité la surveillance et l’entretien d’un réseau de canalisations, le robot d’inspection sur chariot motorisé est un support offrant de multiples aspects pratiques. Le fort potentiel de la vidéo-inspection est exploité par les techniciens, qui se doivent de maîtriser avec aisance et expertise ce matériel de haute technologie.

Identifier les enjeux d’une veille des canalisations

L’inspection des canalisations par l’usage d’une caméra sur un robot motorisé spécifique à cet effet est effectuée dans des situations de contrôle, de veille ou encore de constat. Après la finalisation de constructions récentes, la nouvelle portion du réseau sera inspectée de l’intérieur avec attention afin de vérifier la précision et l’exactitude des raccords.

Dans le cas d’une veille de routine, la vidéo-inspection est planifiée à intervalle calendaire régulier, dans un suivi attentionné de l’état des canalisations au fil du temps. L’usure du temps et des aléas de l’environnement (saisons, fortes pluies, etc) peut endommager des portions de réseaux, des fissures, érosions ou obstructions peuvent apparaître et doivent être identifiées au plus vite.

Quels outils sont utilisés pour effectuer les inspections d’un réseau ?

Afin de pouvoir parcourir un réseau de canalisation tout en fournissant des images de haute qualité, il est impératif que le technicien soit muni d’un matériel particulièrement performant, et spécifiquement conçu à cet effet.

Les caméras autotractées de vidéo-inspection de canalisation disposent d’un large spectre en couleurs, et sont munies d’une sonde de localisation. La tête rotative à 360° est primordiale pour obtenir un visuel optimal de l’espace contrôlé. Les zooms puissants, la fonction de mesure d’élément, le remote focus, et la haute résolution de la caméra seront déterminants pour observer de plus près tout objet suspect, afin de déterminer la nature et la gravité d’une anomalie.

De plus, le technicien se doit d’être formé aux outils informatiques utilisés conjointement à la caméra motorisé sur chariot (paramétrage technique, logiciel de cartographie).

Comment se déroule une inspection vidéo des canalisations ?

Suite à la constatation de défaillances flagrantes ou répétées sur une canalisation (débit instable ou absent), le technicien, une fois sur les lieux, devra en premier lieu localiser les installations concernées afin de trouver un point d’accès par où faire descendre la caméra sur un robot motorisé.

Après la mise en route et la vérification du fonctionnement de tout le matériel, le technicien procède à la descente de son outil vidéo. Le point d’ouverture du réseau est appelé position zéro, et c’est de là que débutent l’enregistrement et la surveillance de la canalisation. En commandant à distance la caméra dotée de roues, le technicien progressera dans le réseau à une vitesse contrôlée, afin de pouvoir identifier toute anomalie sur l’écran de son ordinateur.

A chaque anomalie détectée, le technicien arrêtera la progression pour noter l’emplacement de la zone défaillante. Après une vérification minutieuse des images enregistrées, le technicien établi un rapport d’intervention, qu’il remettra au client en vue de prendre une décision de réparation.

Conclusion : C’est par l’utilisation d’un matériel de pointe, la maîtrise parfaite de ces outils et de leurs composants, ainsi que par un savoir-faire issu de l’expérience, que les techniciens en charge de l’entretient des canalisations seront capables d’en assurer l’intégrité, d’identifier des zones à risques et les points endommagés afin de prévenir ou répondre à des défaillances d’un réseau.

AGM TEC
05 61 42 90 63


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *